Interprétation en anglais et en français en direct

pour toutes les présentations

 
Ann%2520Jordan%2520Bio_2021_Final_edited

Charles Dutil
Président, Manac Inc.

Conférencier vedette

Opérer dans un environnement hautement cyclique durant la pandémie

Fr

Chaitanya.jpg

ANN JORDAN
PDG DE L'ASQ

  • LinkedIn Social Icône

Conférencière vedette

Faire face aux risques par l’innovation. La voie à suivre par l'ASQ dans les années 2020

En

Ann Jordan joined the American Society for Quality (ASQ) in 2017 and was named CEO in January 2021. Ann’s expertise in the intricacies of association management and need for quality governance in a not-for-profit organization has helped ASQ evolve and adapt to the unprecedented challenges facing organizations in today’s world.  

 

Prior to joining ASQ, Jordan held leadership roles and global responsibilities in diverse industry areas committed to quality systems and improvement, including original equipment manufacturers (OEM), maintenance, repair and operations (MRO) and insurance and risk management solutions. She began her career as a practicing lawyer.   

 

Jordan holds a J.D. from University of Iowa College of Law and B.A. in Political Science and Psychology. She lives with her family in the Historic Third Ward neighborhood of Milwaukee, Wis. 

 

Charles Dutil_edited.jpg

Chaitanya Baliga
Head of Quality, Lonza

Chaîne d’approvisionnement basée sur les risques / Évaluation des fournisseurs

En

Comme les entreprises externalisent plus de 50% de leurs opérations à des fournisseurs tiers, il est essentiel d’assurer la continuité des activités et la conformité réglementaire dans tous les domaines d’activité (sécurité de l’information, distribution, logistique et transport). Au cours des dernières années, les dirigeants organisationnels se sont engagés à comprendre les vulnérabilités de la chaîne d’approvisionnement et les points de défaillance afin de maintenir la continuité et la résilience des activités à l’aide de divers outils d’évaluation des risques. Adapter et transformer les structures de la chaîne d’approvisionnement organisationnelle pour être résilientes face à l’incertitude de la chaîne d’approvisionnement mondiale.

 

L’impact sur la sécurité des produits et des utilisateurs a donné un élan à la planification de la chaîne d’approvisionnement et à l’évaluation des risques. Cette présentation tente d’aborder les approches stratégiques qui peuvent être adoptées pour évaluer les risques de la chaîne d’approvisionnement et assurer la sécurité des patients et des consommateurs à l’aide d’outils de gestion des risques pour comprendre les coûts de l’entreprise, l’analyse des risques et des avantages et la conformité aux normes de l’industrie.

Dr. Baliga is currently a senior member of American Society of Quality (ASQ), an active member of ASQ Toronto section. He has held several member leader positions such as Social Responsibility Technical Community Chair 2020, ASQ Toronto Chair, 2019, and currently as Deputy Regional Director for Canada Greenland Region/ Toronto Section.

 

He is actively engaged with Standard Council of Canada working groups and contributing in projects such as Canadian Advisory Committee on GDPR (CAC-GDPR) and Canadian Data Governance Standardization Collaborative (DGSC).  In addition to this, he is member of CSA Technical Committee (TC) on Quality Management for Medical Devices and the SCC Mirror Committee (MC) for ISO/TC 210 Quality Management and Corresponding General Aspects for Medical Devices like risk management, usability engineering and software development; and ISO /TC 215 Health Informatics.

 

Natalia Tribunskaya_edited_edited.jpg

Natalia Tribunskaya
Quality Manager, Deca Cables

Analyse des risques et des opportunités pour ISO 9001 - cela peut être simple ! 

Cette présentation partagera une approche pratique sur la façon de construire une matrice des risques et opportunités pour l'organisation. Elle suivra le processus étape par étape. Elle montrera comment déterminer les risques pour l'organisation, comment les quantifier, comment sélectionner les risques à traiter et ceux qui peuvent être acceptés, comment les documenter, comment documenter le plan de prévention et d'atténuation, et comment maintenir la matrice à long terme.

La présentation s'appuiera sur une expérience réelle de construction de la matrice pour obtenir la certification ISO 9001:2015, puis de son maintien lors des audits ultérieurs et de la recertification. Elle montrera l'évolution d'une matrice simple à une matrice plus compliquée.

Natalia Tribunskaya is a Quality Manager at Deca Cables, leading Canadian Manufacturer of industrial and electronic wire and cable. She has over 15 years of quality, continuous improvement and change management experience.  Natalia holds a master’s degree from Bauman Moscow State Technical University; she Is a Professional Engineer, ASQ certified Manager of Quality/Organizational Excellence, and ASQ certified Supplier Quality Professional. Natalia is a part of the member leader team of ASQ Ottawa Valley section, and a member of several CSA Technical Sub-committees on Wire and Cable products. 

 

En

Intermediaire_edited.jpg
Natella Isazada photo.jpg

Natella Isazada
Quality, Risk, Health, and Safety Management expert 

Intermediaire_edited.jpg

Comment mettre en place un système efficace de gestion des risques de l'entreprise

En

  • Où chercher les risques dans une organisation

  • Pièges, erreurs et faiblesses courants de la GRE

  • Structure et lien avec la stratégie

  • Meilleures pratiques

  • Exemples/études de cas de GRE - ce qui a fonctionné pour d'autres organisations.

  • Groupes de travail pour discuter de certaines questions sur la GRE assignées au groupe

Natella Isazada is a Quality, Risk, Health, and Safety Management expert, speaker, and author. With over 15 years of progressive experience helping organizations in a number of industries in the U.S. and Canada to manage risk while maintaining product quality, process excellence, and the highest standards of health and safety for all employees. A long-standing member-leader of American Society for Quality, she chaired the ASQ Vancouver Section in 2020, and is an ASQ Certified Manager of Quality/Organizational Excellence. 

 

Vincent_Bechard_Square.jpg

Since 2004, Vincent has been acting as an analytical decision-making consultant in the areas of modelling, simulation, and optimization of industrial operations.  He delivers computer solutions and services to resolve bottlenecks and increase performance and assets utilization.  His skills are based on statistics and data science, exploratory and predictive analytics, machine learning, Monte-Carlo and discrete event simulation, mathematical optimization, and Lean Six Sigma. 

 

Vincent Béchard
Associé, Différence GCS Inc. 

Avance_edited.jpg
  • LinkedIn Social Icône

Comment l'ordonnancement assisté par ordinateur peut réduire considérablement le temps d'ordonnancement et augmenter la probabilité de respect du calendrier

Fr

Les différentes techniques fréquemment utilisées pour le planning de production sont les feuilles de calcul Excel, un MES (Manufacturing Execution System), Microsoft Project, ou encore l'appel à un planificateur expert. Nous obtenons un beau plan de production hebdomadaire. Mais, quelle confiance accordez-vous à ces plannings ?  Plusieurs gaspillages Lean peuvent y être observés car les tâches et les travaux ne se déroulent pas tel que prévu.

Au cours du processus d'ordonnancement, existe-t-il un moyen d'évaluer la probabilité de terminer chaque tâche ou travail à temps ? Le calendrier de production est-il établi en se croisant les doigts ou à l'aide d'un outil d'évaluation quantitative des risques ? L'ordonnancement ou le séquençage des différentes tâches et travaux est-il intelligent ? Envisagez-vous des économies potentielles de temps ou de coûts liées à la réduction des changements, à une exécution au bon moment (ou trop précoce pour être sûre) ? Et qu'en est-il de la variabilité des temps de cycle ?

Cette présentation passera en revue les gaspillages Lean associés à de mauvais plans, expliquera comment utiliser la simulation Monte-Carlo pour évaluer les chances de succès, et démontrera comment un algorithme génétique surpasse généralement le cerveau humain en matière d'optimisation. Au cours d'un atelier interactif, les participants pourront vérifier ces affirmations à l'aide d'un exercice réaliste de planification de la production.

 

Susan-Gorveatte-2-2.5cm.png

Équilibrer les risques dans les audits à distance 

Diana-Baldi-2.5cm.png

Susan Gorveatte
President, Gorveatte Consulting Inc.

Avance_edited.jpg

Diana Baldi
President of Innovation Training & Consulting, Inc. 

En

COVID-19 a changé notre façon de travailler, y compris la façon dont nous effectuons les audits. Grâce aux technologies de l'information et de la communication, les audits à distance remplacent désormais les réunions en face à face, mais ils nécessitent une préparation efficace et une prise en compte des risques. Découvrez si les audits à distance conviennent à votre entreprise et comprenez les risques liés à l'utilisation de la technologie pour accéder à un large éventail d'informations et de données.

 

Un "tableau Miro" sera utilisé lors des sessions en petits groupes pour inciter les participants à utiliser une approche de l'audit basée sur le risque afin de réaliser et de participer à des audits internes ou externes à valeur ajoutée, avec des conclusions d'audit valides, efficaces et appropriées.

Lors de cette session interactive, les participants pourront :

  • Identifier les compétences requises pour l'audit à distance qui s'alignent sur les principes d'audit décrits dans la norme ISO 19011:2018;​

  • Apprendre la valeur de la communication positive et des technologies de l'information et de la communication qui peuvent être utilisées dans un audit à distance;​

  • Identifier les risques d'audit associés aux audits à distance, tant pour l'auditeur que pour l'audité.​

  • Apprécier la valeur et les avantages des audits à distance;​

  • Comprendre les considérations supplémentaires à prendre en compte lors de la planification d'un audit à distance;​

  • Réussir à mener et participer à des audits à distance à valeur ajoutée et transformer votre façon de travailler !

Susan Gorveatte, President, Gorveatte Consulting Inc., Halifax, Nova Scotia.  

Through the application of what she calls “practical magic,” SUSAN GORVEATTE has worked more than twenty-five years in Quality Management blending the right amount of art and science needed to create a formula to success for organizations to consistently meet customer expectations through the positive engagement of their workforce.  Susan has worked throughout North America in the service and manufacturing sectors training quality management system auditors and facilitating management programs. Susan has audited and trained hundreds of companies providing tangible results through effective group facilitation and coaching. She is an active member of American Society for Quality as Past Section Chair, Content Management Leader for Quality Management Division and Technical Program Committee for World Conference on Quality and Improvement. 

Diana Baldi, President of Innovation Training & Consulting, Inc. 

DIANA BALDI brings her “infectious enthusiasm” and problem-solving skills to all things related to ISO management systems.  Diana’s journey started with the laboratory standard, ISO/IEC 17025, then ISO 9001. Her environmental science background and working for a global chemical company with the Responsible Care® ethic made it easy to embrace ISO 14001 and ISO 45001. She has been trailblazing integrated QEHS audits since 1990. Through doing internal audits, managing supply chain, and working for 5 registrars and 2 accreditation bodies, she brings her extensive background to the classroom, inspiring thousands of new and experienced auditors. 

She is an active member of the American Society for Quality, Learning and Development Philadelphia, and the Institute of Internal Auditors. 

 

Martin Carignan.jpg

Martin Carignan
Associé, Différence GCS Inc. 

Avance_edited.jpg
  • LinkedIn Social Icône

Connaissez-vous vraiment les risques associés à votre plan d’échantillonnage d’acceptation?

Fr

L’échantillonnage d’acceptation est une méthode qui utilise l’échantillonnage statistique pour inspecter un échantillon aléatoire d’un lot afin de déterminer si la qualité du lot peut être considérée comme acceptable ou non. Dans cette présentation, vous apprendrez à reconnaître les risques liés à l’utilisation d’un plan d’échantillonnage d’acceptation et vous serez initié à un processus de définition de plans d’échantillonnage d’acceptation statistiquement valides. Vous aurez l’occasion de vivre une simulation qui démontrera clairement les risques associés à l’échantillonnage d’acceptation et sera en mesure d’évaluer les risques des plans d’échantillonnage que vous utilisez dans votre entreprise.

 

Martin Carignan is a consultant having more than twenty years of experience in the field of industrial statistics and performance improvement. He is an associate at Différence GCS. He holds a Bachelor degree in Mathematics, a Master degree in Statistics and an MBA. He provides consulting and training in designing and analyzing experiments (DOE) to quantify the impact of multiple factors on process performance and quality and he contributes to a better understanding of complex issues using multivariate data analysis. 

 

Avrum Goldman square aspect ratio.jpg
Intermediaire_edited.jpg

Avrum Goldman
Manager, System Safety and Reliability Engineering,
Pratt & Whitney Canada 

Nick Watling
Manager, Engine Assembly Quality Discipline,
Pratt & Whitney Canada 

Facteurs humains dans l’aérospatiale : comment les humains faillibles atteignent l’excellence

Nick Watling.jpg

En

L’aérospatiale est une industrie où même un accident est considéré comme inacceptable. Chaque jour, des millions de personnes conçoivent, entretiennent et pilotent des produits aérospatiaux, avec des niveaux inégalés d’efficacité, de performance et de sécurité. Les systèmes et les procédés aérospatiaux doivent être conçus avec robustesse pour faire face au risque d’erreur humaine. Apprenez comment les facteurs humains sont incorporés dans les outils de conception de processus tels que P-FMEA

 

Avrum’s career at Pratt & Whitney Canada spans 36 years in the fields of engineering, airworthiness, quality, continuous improvement and sustainability. He has worked on gas turbine engine design, development and certification through production, service and overhaul.  

Avrum Goldman has both B. Eng and M. Eng from McGill University, with certificates for SSGB, CQE and CRE.  

Avrum is passionate about mentoring and sharing knowledge, delivering over 30 hours of seminars to employees and students yearly.  

Nick’s career in Aerospace spans 42 years in the fields of engineering, component manufacturing, assembly and quality. For the majority of his career he has worked in gas turbine engine assembly and test in facilities in Europe, the US and Canada.  

Nick Watling has a B.S. in Mechanical Engineering from Bristol University, England and an MBA from San Diego State University, California 

Francois Lavallee.jpg

François Lavallée
Biologiste organisationnel, Aliter Concept

Avance_edited.jpg
  • LinkedIn Social Icône

15% : Entre déviance positive et conformité

Fr

L’industrie pharmaceutique a cessé de prendre des risques au moment où la réglementation a exigé un contrôle absolu des processus et des preuves documentées. La peur de la non-conformité à ainsi tué l’initiative et la créativité des employés et des gestionnaires. Une triste confusion entre qualité et conformité s’en suivit.

Oubliez l’innovation et l’amélioration continue dans ces conditions.

Cet atelier tentera ne réconcilier les participants avec la prise de risque et le plaisir de travailler dans un environnement stimulant.

Nous vous proposons une série de réflexions interactives et des prises de conscience inconfortables pour vous faire passer de panique à magique!

François Lavallée est un professionnel certifié en formation et développement (CTDP).
François est aussi un biologiste organisationnel.
Il utilise sa connaissance de la biologie moléculaire pour aider ses clients à mieux comprendre l'ADN de leur organisation afin de la rendre plus performante et efficace en utilisant le catalyseur naturel de l'expression de leur culture : l'être humain !
Un biologiste organisationnel étudie les éléments structuraux de votre organisation pour identifier sur quel axe le travail doit s'effectuer pour augmenter la force gravitationnelle organisationnelle à son plus grand potentiel et ainsi influence le reste de l'organisation.

Veronika-Keller.jpg

Experienced Quality Management Professional with a demonstrated history of successful mandates in a variety of industries. Strong knowledge of Quality Management Standards and practices. Excellent communication skills (English and French)

 

Veronika Keller
Quality Manager,Corridor Fleet Replacement at VIA Rail Canada

Intermediaire_edited.jpg
  • LinkedIn Social Icône

L’éléphant dans la pièce : Implantation d’un système de gestion de risque en PME.

Fr

La sortie de la nouvelle norme ISO 9001 :2015 il y a plusieurs années a forcé les gestionnaires qualité en PME qui ne sont pas experts dans le domaine de la gestion du risque à implanter une méthode claire, cohérente et utile pour les besoins de l’entreprise en matière de gestion du risque.  Cette présentation en français portera sur le cheminement d’une entreprise dans ce domaine et comment une méthode de gestion de risque a été implantée.  Les points suivants seront discutés :

 

  • Processus de compréhension des requis et recherche de solutions.  Focus sur le manque d’expertise disponible en PME et comment la gestionnaire a effectué sa recherche dans ce cadre.

  • Planification du processus d’identification et de catégorisation des risques d’entreprise

  • Brainstorming de l’équipe de direction, dynamique du groupe

  • Identification des items méritant davantage de développement

  • Analyse des risques individuels (probabilité et sévérité) et développement du "heat map".

  • Transfert en actions concrètes dans la planification régulière des activités de l’entreprise.

 

Cela sera suivi d'une étude de cas hypothétique et d'activité d’équipe (brainstorming – SWOT simplifié – identification de 2-3 risques majeurs et discussion).

 

Jayet.jpg

Jayet Moon earned a master's degree in biomedical engineering from Drexel University in Philadelphia and is a Project Management institue (PMI) Certified Risk Management Progessional (PMI-RMP). Jayet is also a Chartered Quality Professional in the UK certified by the CQI. He is also an Enterprise Risk Management Certified Professional and a Risk Management Society certified Risk Management professional. He is a doctoral candidate at Texas University, Lubbock, TZ in Systems and Engineering Management. He holds ASQ CQE, CQSP and CQIA certifications.

 

Jayet Moon
 

Information_edited.jpg

Se recentrer sur le client en appliquant le système de connaissances approfondies de Deming dans une optique de risque.

En

La présentation explorera la pertinence de l'approche de Deming, centrée sur le client et les systèmes de gestion de la qualité, dans le contexte mondial actuel de pandémie, à travers une nouvelle perspective basée sur le risque.

Craig Szelestowski.png
Ken Eakin.jpg

Craig Szelestowski
Founder, Lean Agility 

Intermediaire_edited.jpg

Ken Eakin
Lean trainer, facilitator, writer, thinker, teacher and executive coach

Approches pratiques du risque au bureau : une perspective Lean.

En

Bien que la trousse d’outils sur l’évaluation des risques et la qualité soit bien avancée dans le domaine des opérations, elle n’a pas fait une entrée aussi réussie dans le monde du Travail du Bureau et du savoir.  Pourtant, les risques émanant du Bureau ont un impact profond sur l’ensemble de l’entreprise.

 

Dans cette conférence, Craig et Ken partageront leurs points de vue et leurs approches pratiques pour aborder les risques au bureau dans le domaine du savoir et du travail de bureau en utilisant une perspective lean.

 

Les sujets abordés comprennent:

  • Pourquoi le Bureau ne veut pas jouer au ballon avec vous.

  • Le coût de ne pas déballer le risque au Bureau.

  • La langue du risque et de la qualité au Bureau

  • Utiliser des attracteurs naturels pour faire des progrès dans l’évaluation des risques.

  • Une FMEA simplifiée pour le bureau.

  • Exécution d’un exercice virtuel simplifié d’évaluation des risques au Bureau.

  • La langue et la pratique des expériences au Bureau.

 

Craig is a Lean / Agile / Design Thinking and transformation specialist with close to two decades of experience implementing dramatic turnarounds in the public sector. He started Lean Agility Inc. in 2010 to apply Lean exclusively to public sector organizations. With his coaching, his clients have reduced lead times by up to 80%, increased capacity by up to 200% and created outstanding levels of employee engagement. 

Ken Eakin is a Lean trainer, facilitator, writer, thinker, teacher and executive coach specializing in implementing Lean in administrative and professional office environments.  Since 2006, he has been implementing successful process improvement projects—and coaching others to do the same-- in both the public and private sectors.

 

Heather bio photo MAR20_edited.jpg

Dr. Heather Johnson is a scientist, an engineer, and a radical innovation scholar-practitioner with a doctoral degree from the University of Maryland, in the USA.

  

Dr. Heather Johnson is a multilingual, process-oriented, quality management systems and regulatory compliance expert, Lean Six Sigma Black Belt, certified ASQ quality auditor and certified Project Management Professional with ISO expertise.  

Dr. Johnson is President/CEO of her own corporation, MontRose Ventures Inc., offering services in her areas of expertise. 

Dr. Heather Johnson is a certified leadership coach who loves to drive fast cars and hopes to be on the race circuit 1 day soon. 

 

Dr. Heather Johnson
 

Avance_edited.jpg
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône

Risque et résilience : Quel est le lien avec l'innovation radicale ?

En

Le risque et la résilience pendant la pandémie de COVID19 et après la pandémie sont inextricablement liés à l'innovation radicale. Le lien entre l'innovation radicale et le risque et la résilience prend une plus grande connotation au sortir d'une pandémie mondiale. Pourquoi l'innovation radicale est-elle la clé de la survie, de l'avantage concurrentiel et de la durabilité ? L'impact sur la qualité dans tous les secteurs d'activité est primordial, en particulier dans les industries qui doivent se conformer à la réglementation. Quel a été l'impact sur les secteurs d'activité pharmaceutiques et biotechnologiques ? Quel a été l'impact du virus sur la qualité dans de nombreux secteurs d'activité ? Comment le risque et la résilience sont-ils liés à l'innovation radicale et à la pandémie ? Le risque et la résilience sont-ils importants ? Comment les organisations soutiennent-elles la qualité pendant une période de grande perturbation comme celle que nous avons connue à une échelle sans précédent au cours des 18 derniers mois ? Pourquoi certaines organisations ont-elles survécu aux perturbations alors que d'autres ont vacillé ou ont été décimées pendant la pandémie ?​

 

L'exposé présentera des études de cas et des exemples concrets qui montrent que les organisations et leurs dirigeants doivent être prêts à faire face à des perturbations d'une ampleur sans précédent. Des séances interactives en petits groupes feront partie de la présentation. Le risque et la résilience seront explorés sous l'angle de la capacité d'adaptation. Le lien entre le risque et la résilience et l'innovation radicale et, en fin de compte, la qualité, sera exploré. L'exploration comprendra les leçons apprises et ce qui doit être fait dans tous les secteurs d'activité après COVID19 et au-delà au 21ème siècle.

 

asq2021-Walter Knitl (1).jpg

Walter Knitl
CEO, Praxiem 

Intermediaire_edited.jpg
  • @waltofk
  • LinkedIn Social Icône

Analyser les impacts des risques et de la résilience de l'Internet des objets

En

Nous sommes au milieu d’un vaste changement de paradigme appelé L’Internet des objets (IoT), transformant nos vies individuelles, nos entreprises, notre industrie, notre économie et notre société. Les appareils intelligents massivement connectés et les données générées et les algorithmes connexes virtualisent le monde physique et apportent de grands avantages, y compris la réduction des risques et le renforcement de la résilience dans de nombreux domaines. Cette conférence explique comment l’IoT améliore les risques et la résilience dans les secteurs des transports, de la santé, de l’agriculture, de la fabrication et d’autres secteurs verticaux. Elle présente également les contrepoints soulignant comment les pièges inhérents à l’IoT peuvent saboter les avantages du risque, compromettre la résilience et comment prévenir cela.

Walter fournit des études de marché et des conseils en développement commercial, notamment en mettant l'accent sur l'Internet des objets (IoT), en rédigeant récemment des rapports clients sur les écosystèmes IoT canadiens afin d'améliorer l'IED et le commerce liés à l'IoT. Il est un partisan de la croissance économique et du bien social grâce à l'IoT en tant que membre du conseil d'administration d'AIoT Canada, fondateur et conservateur d'IoT North et de la Conversation sur l'Internet des objets du Canada, et créateur et formateur d'un atelier d'alphabétisation numérique IoT. Walter possède une vaste expérience en gestion de produits TIC et en développement technologique.